16

Oct
2017

LA TVA EN ARABIE SAOUDITE : QUELLES CONSÉQUENCES SUR LE HAJJ ET LA OMRA ?

Posted By : admin8581/ 375 0

Dans le cadre de leur « Vision 2030 » (à laquelle je consacrerai un article entier inchallah) visant à diversifier les rentrées d’argent (jusque là dépendantes du pétrole), l’entrée en vigueur de la TVA en Arabie Saoudite est désormais actée.

Il faut savoir que jusque là les saoudiens en étaient exonérés, beaucoup de biens et de services étaient même subventionnés par l’État, maintenant, non seulement ces subventions vont être levées mais pratiquement tous les secteurs vont devoir répercuter la TVA sur le prix final que devra payer le consommateur.

MONTANT ET DATE D’ENTRÉE EN VIGUEUR DE LA TVA EN ARABIE SAOUDITE

Elle sera de 5% et entrera en vigueur dès le 1er janvier 2018 a fait savoir le décret royal (113/3) paru il y a 2 mois.

Depuis, tous les secteurs et acteurs économiques concernés ont reçu l’obligation de s’inscrire auprès du ministère des finances pour se soumettre aux nouvelles réglementations en matière fiscale.

LES CONSÉQUENCES SUR LE PRIX DU HAJJ (ET DE LA OMRA)

Alors sans parler des autres éventuelles hausses (qui se profilent dans les coulisses et dont on commence à entendre parler ici et là auprès des professionnels du Hajj et de la Omra), la hausse du prix du Hajj due à la TVA, elle, est inévitable, c’est le minimum auquel il va falloir s’attendre (5%).

Tous les secteurs en lien avec le Hajj sont concernés : la téléphonie – l’immobilier – l’hôtellerie – la restauration – les transports (y compris l’aviation) – les transactions financières (le change donc) etc.

Après la fameuse taxe sur la Omra (et sur le Hajj) pour les personnes s’y étant déjà rendues les deux dernières années, les pèlerins, sans en avoir le choix, sont mis à contribution (pris en otage au final) pour équilibrer les finances de l’Arabie Saoudite.

Administrator

Leave your comment

Please enter comment.
Please enter your name.
Please enter your email address.
Please enter a valid email address.